Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
De quelques conditions d'appropriation des savoirs en SHS


RICHARDOT Sophie


L’objet de cette communication est de s’interroger sur le degré d’acceptabilité, par les individus, de savoirs savants remettant en cause des théories de sens commun et sur le processus d’ancrage de ces savoirs dans leur système de représentations. On s’intéressera à la façon dont les étudiants s’approprient les savoirs issus d’une expérience classique de psychologie sociale : l’expérience de Milgram (1974) sur la soumission à l’autorité. On se réfèrera pour étudier la réception de cette expérience à la théorie des représentations sociales (Moscovici, 1961) et tentera d’analyser la manière dont les étudiants cherchent à articuler le contenu des résultats de cette expérience à leurs savoirs et croyances antérieures. Les résultats de notre enquête montrent que les étudiants effectuent en effet un certain travail sur ces contenus de savoirs visant à les conformer aux connaissances de sens commun pour les rendre « intégrables » à leur univers cognitif. Ils montrent également que les étudiants élaborent des règles de conditionnalité qui leur permettent de retenir les informations acceptables au regard du sens commun et de supprimer celles qui contredisent trop effrontément celui-ci.


Voir le texte complet           Page précedente