Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Une gestion socioconstructive des interactions professeur-élèves en sciences physiques est-elle efficace ?


TOCZEK Marie-Christine, MORGE Ludovic


L’objectif de cette étude est d’évaluer les effets d’une situation d’enseignement en sciences physiques se caractérisant par une gestion sociocognitive des interactions professeur- élèves en la comparant à une situation d’enseignement plus traditionnelle. Cette situation dite traditionnelle se caractérise par des interactions enseignant-élèves basées sur la véracité des réponses produites par les élèves, ne s’appuyant donc pas sur les raisonnements réellement mobilisés par les élèves. Au regard des différents travaux en didactique des sciences physiques et en psychologie sociale, nous avons construit et testé l’hypothèse selon laquelle un contexte d’enseignement caractérisé par des interactions socio-constructives devrait être un contexte d’enseignement plus efficace que le contexte plus traditionnel. Nos résultats, confirmant en partie nos hypothèses, sont discutés à la lumière de la littérature scientifique de référence.


Voir le texte complet           Page précedente