Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Dynamique des liens sociaux à distance : Genèse des formes et processus observables


CIUSSI BOS Mélanie


Faire apprendre, ensemble, par Internet est un défi qui relève plusieurs questionnements: il concerne non seulement les processus de socialisation et d’apprentissage mis en œuvre dans les échanges, mais aussi les conditions qui favorisent ou bloquent ces processus, et enfin la genèse des formes que prennent les collectifs émergents de ces échanges. L’objet de cet article est d’aborder ces trois dimensions en soulignant d’un point de vue méthodologique les ambiguïtés et difficultés pour le chercheur qui se situerait dans une analyse opérationnelle. Nous proposons de clarifier, dans un premier temps, la genèse des formes sociales qui existent en ligne à partir de la dynamique des liens sociaux. Dans un second temps, nous étudierons les processus de socialisation et d’apprentissage d’une communauté d’apprenants dans un campus virtuel (Ciussi 2007). Cette étude met en lumière les « dissonances » entre le dispositif planifié et les usages observés. Egalement la difficulté pour les enseignants et les chercheurs d’étudier les degrés de sociabilité ou la « densité signifiante » (Mallet, 2007) des échanges en ligne, dès lors que les processus de socialisation et les formes des collectifs sont avant tout autopoietiques (c'est-à-dire qu’ils sont auto-organisés selon les mêmes caractéristiques des systèmes vivants décrits par Varéla ( 1994).


Voir le texte complet           Page précedente