Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Des savoirs d’action d’un enseignant dans une situation d’autorité éducative


ROBBES Bruno


L’autorité de l’enseignant n’est pas naturelle mais résulte d’une construction de savoirs dans l’action. Cette hypothèse est éprouvée à travers l’analyse approfondie d’une situation de classe, évoquée dans un entretien d’explicitation mené avec un professeur de lycée. Celui-ci combine prises d’informations, savoirs d’expériences sur l’élève ou sur lui-même et dialogue interne pour orienter ses actions. Face à un élève agressif, il diffère le règlement du conflit, réinstaure une relation asymétrique ou modifie le contenu et la forme de sa communication. Ce moment signifiant de sa pratique professionnelle fonde sa relation d’autorité à l’élève. En considérant l’importance du respect pour l’élève, le professeur initie un respect qui ouvre au respect mutuel. Le processus de légitimation de l’autorité enseignante passe ainsi par la reconnaissance du discours de l’autre, scellé dans l’acceptation de l’échange. Entre fermeté et reconnaissance, le lien enseignant/élève est non seulement maintenu mais plus encore ici, il construit l’autorité éducative du professeur.


Voir le texte complet           Page précedente