Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Le tableau scolaire aujourd'hui.


BILLOUET Pierre


Le tableau scolaire n'est pas seulement une surface d'écriture, comme la tablette de cire, l'ardoise, le cahier, le cahiel (cahier électronique), et son invention n'est pas seulement le passage géométrique de l'horizontalité à la verticalité. Il permet la construction collective du savoir en tant que surface collective d'inscription (tabula), et il possède une puissance instituante de la parole et de l'écriture scolaires, en tant que lieu symboliquement marqué (titulus). Le tableau scolaire permet l'éducation – intellectuelle, civique et morale – démocratique. N'y voir que l'unité scoptique pour un regard épistémique, c'est négliger la dimension symbolique et pratique qu'il recèle.
Or la technologie peut maintenir cette structure éducative en faisant évoluer le tableau “noir” en tableau blanc interactif. Mais elle peut aussi l'éliminer à travers l'invention de salles multimédias sans tableau et de classes virtuelles sans école. Il faut penser cette mutation de la spatialisation symbolique et fonctionnelle de l'éducation scolaire.


Voir le texte complet           Page précedente