Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
symposium : Environnement numérique et formation professionnelle co-construction, dynamique identitaire, dynamique d'écriture. texte : A la croisée de temporalités : le mémoire professionnel


OUDART Anne-Catherine


RÉSUMÉ : Le mémoire professionnel est, dans les formations en alternance, ce qui permet à l’apprenant de rendre compte de sa professionnalisation. Dans ce processus d’écriture, on peut parler d’une triple référence temporelle : le temps vécu « je fais, j’observe » qui correspond au temps de l’action ; le temps raconté » j’ai fait, j’ai observé, je raconte » qui correspond au carnet de bord, aux recueils de données ; le temps distancié» j’ai fait, j’ai raconté, je pense que » qui correspond au temps de la restitution. Dans tous les cas, c’est bien la rencontre de ces trois temps qui font de cet écrit long, un écrit professionnel. Notre étude montrera qu’à ces espaces-temps inhérents au processus d’écriture des écrits longs, s’ajoute le temps de l’accompagnement qui prend une place fondamentale lorsque celui-ci s’effectue via un environnement numérique. Parce que la plate-forme permet des interruptions, des replis, des dialogues, l’étudiant crée des occasions d’échange, s’approprie le temps d’une façon individuelle et singulière.


Voir le texte complet           Page précedente