Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Désir de savoir et altérité


BRIANCON Muriel


Loin d’être « donné » à tous les élèves ou seulement « utilitaire » comme le pensent les enseignants, le désir de savoir à l’école est problématique et complexe. Or, le désir de savoir est une notion théoriquement éclatée. Au stade exploratoire de notre recherche, une démarche multiréférentielle et une méthodologie plurielle se sont avérées utiles pour mettre en évidence la potentialité d’un lien entre le niveau scolaire des élèves et leur objet de curiosité. Ainsi, certains élèves en difficulté scolaire se disent d’abord curieux du maître… Si le constat n’est pas nouveau, les recherches l’appréhendent généralement sous l’angle de l’affectivité dans la relation Maître-Elève. L’originalité de notre thèse est de tenter de relier cet intérêt déclaré de l’élève pour son enseignant avec la notion de désir de savoir en utilisant les apports de la psychanalyse et de la philosophie.


Voir le texte complet           Page précedente