Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Symposium "L'éducation et la formation aux prises avec le sujet" - Faut-il former le sujet ou le citoyen ?


RICHARD-PIGNO Caroline


Le débat entre le camp républicain et le camp des pédagogues qui anime depuis quelques années le monde de l’éducation s’est établit, entre autres, à partir des finalités que chacun accorde au système éducatif. Pour les premiers, former un citoyen efficace et autonome est primordial car c’est à ce prix que le sujet pourra véritablement se réaliser ; pour les seconds, ce n’est au contraire qu’au prix de l’individuation que la société peut se reproduire. Or Alain montre qu’il est impossible de choisir un camp sans fourvoyer l’éducation tout entière. Que la vraie citoyenneté est une composante de la liberté individuelle et que ce n’est pas parce que l’éducation est une forme de prise de possession du sujet qu’elle n’a pas pour seul but de libérer l’individu de toutes les chaînes. La vraie liberté ne peut advenir que sous la contrainte, et dresser un sujet n’est pas oublier l’individu.


Voir le texte complet           Page précedente