Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Processus de Bologne. Nouveaux acteurs, nouveaux réseaux, nouveaux équilibres européens et nationaux dans l'enseignement supérieur.


CROCHE Sarah


Le processus de Bologne a installé les conditions nécessaires à l’émergence d’un nouvel espace sociopolitique de l’enseignement supérieur. Cet espace de coopération/compétition change les équilibres de pouvoir européens et nationaux : les relations que les pays maintiennent entre eux et avec la Commission européenne sont inscrites dans un jeu de coopération/compétition, il en est de même de celles que les organisations corporatistes entretiennent entre elles et avec les autres acteurs du processus. La Commission joue un rôle central dans cet espace à côté d’organisations qui se trouvent forcées de discuter de sujets qui les opposaient et qui modifient leurs relations. Cet article traite du mécanisme décisionnel du processus de Bologne. Il analyse les réseaux qui constituent le nouvel espace sociopolitique, les stratégies développées par ses acteurs pour lui permettre d’exister.


Voir le texte complet           Page précedente