Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Entretien post-séance et auto-confrontations : que révèle l’étude linguistique de la situation de communication à propos du développement du pouvoir d’analyse des stagiaires ?


CALISTRI Carole


La formation dispensée aux enseignants du premier degré repose sur l’alternance de périodes de stage en responsabilité et de périodes de formation à l’IUFM. Lors des stages, le dispositif institutionnel prévoit que les stagiaires seront visités par les tuteurs qui leur sont personnellement attribués et également par des formateurs visiteurs occasionnels. Occasionnels ou fixes, ceux-ci doivent faire suivre l’observation des séances d’un moment d’entretien qui vise à identifier les besoins professionnels concernant les disciplines (en terme de didactique et/ou de savoirs) et la mise en œuvre pédagogique. Ce conseil se présente sous la forme d’une communication orale. A ce titre, la situation de formation met en jeu un système de contraintes liées au dialogue, à la forme de la conversation. Ce seront les indicateurs linguistiques qui seront l’objet de l’étude, dans la perspective de déterminer comment et s’ils concourent ou non à l’efficacité du dispositif, comment ils peuvent révéler un développement du pouvoir d’analyse des stagiaires, lequel pouvoir étant posé comme une source d’émancipation des contextes.


Voir le texte complet           Page précedente