Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
La construction scolaire des inégalités entre filles et garçons


COMBAZ Gilles, HOIBIAN Olivier


Contrairement à ce qu’on observe lorsque toutes les disciplines scolaires sont confondues, en éducation physique et sportive (EPS), les filles réussissent beaucoup moins bien que les garçons. En complément des travaux existants, cette communication propose d’analyser et d’interpréter ces inégalités de réussite en privilégiant la dimension relative aux contenus d’enseignement. En se référant à certains travaux conduits dans le champ de la sociologie du curriculum, on tâchera de montrer que la nature des activités physiques proposées en EPS ainsi que les modalités de pratique privilégiées peuvent expliquer en grande partie la moindre réussite des filles. Du point de vue méthodologique, les matériaux utilisés proviennent de deux sources : deux enquêtes nationales réalisées en 2006 par les services statistiques du ministère de l’éducation nationale en France ayant permis d’interroger 1954 élèves et 1317 enseignants ; les textes officiels les plus récents présentant les programmes d’enseignement en EPS.


Voir le texte complet           Page précedente