Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Les limites du discours prescriptif en matière de santé à l’école


CURCHOD Denise, DOUDIN Pierre-André


Dans la mouvance de la promotion de la santé à l’école (OMS – Charte d’Ottawa, 1986), les enseignants sont fortement sollicités à collaborer aux projets de santé scolaire. Ce type de travail et notamment la collaboration en équipe interdisciplinaire représente un changement fondamental de paradigme dans la fonction d’enseignant. Une brève revue de la littérature permettra de mettre en évidence le discours prescriptif auquel doivent se référer les enseignants et les éventuelles impasses auquel il peut mener. L’analyse exploratoire des premières données d’une recherche portant sur la santé des enseignants permettra de comparer quelques représentations relatives à la gestion des émotions chez deux populations d’enseignants : l’une ayant une formation ordinaire, l’autre ayant suivi une formation complémentaire de « médiateurs scolaires » portant notamment sur des aspects liés à la santé, la prévention et la gestion de situations complexes. La question suivante est abordée : Quel impact a la formation en médiation scolaire sur la représentation qu’ont les enseignants de la gestion des émotions à l’école ?


Voir le texte complet           Page précedente