Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
De l’insu du travail ou les malentendus de l'intelligence pratique


PAILLE Anne


En distinguant le travail prescrit et le travail réel, l'analyse de l'activité a démontré que le travail ne se réduisait pas à l'exécution d'une prescription. Pour faire face à la contingence du travail, les sujets mobilisent selon le champ théorique, des "savoirs pratiques", "bricolages" et autres "savoirs expérientiels" pour réaliser le travail réel. La Psychodynamique du travail a permis d’éclairer la dynamique des processus subjectifs et intersubjectifs réglant la construction de ces objets, notamment à l’aide des notions de mètis et phronèsis. Après avoir clarifié l'usage de la terminologie grecque par un retour aux textes originaux, nous avons analysé les données empiriques ethnographiques recueillies sur différentes situations de soin. Notre objectif est de montrer que les éléments qui relèvent principalement de la phronèsis opèrent à bas bruit. Nous illustrerons comment la sagesse pratique constitue un processus cognitif singulier qui se déploie à l'insu des protagonistes, créant un malentendu que la reconnaissance de la dimension contributive du travail réel peut dissiper.


Voir le texte complet           Page précedente