Logo AREF
ECSE
ABC Educ
SGBF SSRE
UHA
ULP
Nancy 2
Symposium Genre et Education : Les programmes d’accé́lé́ration cognitive au travers des mathématiques : un espoir fondé de développement des compétences des filles en mathématiques? Une expérience au Pakistan


HEDJERASSI Nassira, ABASS Nargis


Cette contribution participe de la réflexion sur la place des femmes dans les sciences. Elle s’appuie plus particulièrement sur le contexte pakistanais et les mathématiques.
Nous avons choisi d’interroger la voie des programmes de développement des compétences des filles en mathématiques, qui se nourrit de deux sources : d’une part, des travaux sur le genre en éducation, et plus particulièrement en sciences et mathématiques, d’autre part, des expériences de programmes d’intervention. C’est la piste des programmes d’accélération cognitive via les sciences ou les mathématiques (CASE et CAME, expérimentés initialement dans le contexte britannique) que nous explorons. Observe-t-on par la mise en place d’un tel programme d’intervention pour les filles ? Au lieu de chercher à mesurer par une batterie de tests les gains cognitifs, ce qui est la démarche privilégiée jusque-là dans les recherches sur ces programmes, nous proposons, par une démarche résolument compréhensive, de voir la pertinence de cette intervention auprès de ce public de filles pakistanaises ciblées par le programme, habituellement les plus défavorisées dans l’accès aux études, en faisant l’hypothèse que ce programme travaillerait à réduire leur anxiété et augmenterait leur confiance en elles.


Voir le texte complet           Page précedente